Création d’une entreprise de service : les différents types de prestations

Une entreprise de service se traduit comme une structure appartenant au secteur tertiaire. En effet, son objectif est de fournir des services aux personnes ou aux entreprises. Pour se lancer dans la création d’une telle structure, il convient de connaitre quelques bases fondamentales impliquées dans ce domaine. Par ailleurs, il existe de nombreux types de prestation que l’on peut exercer en respectant quelques formalités juridiques.

Prestataire de services : définition

Un prestataire de services est représenté par une personne morale ou physique proposant un service à une personne ou une entité. En effet, le prestataire peut réaliser des actes de commerce, mais ne peut œuvrer à condition d’avoir une structure juridique composée d’une raison sociale. À ce sujet, il existe différentes formes juridiques que l’on peut appliquer : une entreprise individuelle, un autoentrepreneur et une SAS ou encore une SARL. Dans tous les cas, pour créer une société de services, il est impératif de s’immatriculer au Registre du commerce et des sociétés afin d’avoir un numéro SIREN pour pouvoir facturer les services entrepris.

Prestations de services : les diverses catégories

Depuis l’évolution d’internet, le changement des modes de vie, l’emploi systématique de l’informatique ainsi que l’accroissement de l’indice de vieillesse, les opportunités sont nombreuses pour proposer des prestations de service. Actuellement, il existe un large choix de prestataires de services qui sont indispensables les uns autant que les autres. On a par exemple l’entreprise de service en matière d’informatique, de management, de comptabilité, de télécommunication, d’aide à personne et tant d’autres encore. La sélection se portera sur les compétences du fondateur de la société. Devenir franchisé dans un secteur spécifique est également une option intéressante, du fait que les aptitudes seront transmises par le franchiseur.

Devenir prestataire de services : les étapes essentielles

Pour la création d’entreprise dans la prestation de services, il est conseillé dans un premier abord de définir le type de travail à fournir, de choisir la forme juridique à adapter, de disposer d’un fonds de roulement et enfin d’entreprendre les différentes formalités liées à l’activité. Dans certains cas particuliers, il est nécessaire d’avoir un agrément provenant d’une autorité compétente à cet effet. C’est ce qui produit le plus souvent lorsqu’il s’agit d’un prestataire de services à la personne. Dans cette situation, il est important de bien définir la nature de l’activité afin d’obtenir un agrément préfectoral. Autrement dit, la société ne sera pas en mesure d’œuvrer selon ses projets initiaux.

10 astuces pour financer un business
Conseils en ligne pour créer un marketplace