Comment monétiser son site internet ?

Lorsque l’on crée son propre site web ou encore son propre blog, bien sûr, le premier objectif est de se faire connaître et de faire connaître les produits et les services que l’on propose. C’est pour cet objectif précis que l’on référencie son site, via plusieurs moyens qui sont soit automatique soit manuel. Ainsi, autant de gens que possible vous voient sur le web. Toutefois, un autre objectif peut être atteint quand on a un site ou un blog, et ce n’est rien d’autre que la monétisation. Comment monétiser, c’est-à dire gagner de l’argent, à partir de son site ou de son blog ? Question intéressante.

Monétiser son site ou son blog

Monétiser son blog ou son site revient à gagner de l’argent à partir de celui-ci. Donc, rien qu’en ayant un site ou un blog, on gagne de l’argent. Néanmoins, le concept de monétisation est assez compliqué. Il faut avoir de la technique. C’est en quelque sorte comme quand on investit en bourse. Lorsque l’on investit tout son avoir dans un seul secteur, on a plus de risques de perdre. En effet, si ce secteur tombe, on perd tout. Mais si on décide de placer son investissement dans de nombreux secteurs, on a moins de risques. Si un secteur tombe, on perd, certes, mais pas tout, car on aura déjà investit dans d’autres secteurs qui, eux, sont florissants. La même technique doit être appliquée en monétisation de site. Il est vital de diversifier ses techniques de monétisation, c’est-à dire utiliser plusieurs moyens au lieu d’un seul. Ainsi, si un moyen tombe à l’eau pour une raison quelconque, on ne perd pas toutes ses sources de revenus et on aura d’autres alternatives.

Publicité

Un premier moyen de monétiser son blog est de faire usage de la publicité. En fait, dans chaque site et chaque blog, il y a des espaces dédiés à la publicité, et donc, on peut y afficher des textes et des bannières d’autres sites web. Le paiement peut se faire en plusieurs moyens, dont les plus simples sont le coût par clic ou CPC, c’est-à dire qu’à chaque fois qu’un visiteur clique sur le texte ou la bannière, on reçoit un certain montant, et le CPM ou coût pour mille vues, et donc on gagne un certain montant à chaque fois que la pub reçoit mille vues. Pour ce type de publicité, on peut faire appel à des régies telles que Google AdSense ou encore des plateformes qui mettent en relation vendeurs et acheteurs d’espaces publicité. Mais on peut aussi opter pour l’affiliation de produit, et donc proposer le produit d’un autre site sur le vôtre, et donc sur chaque achat du produit, on perçoit une commission.

Autres moyens

On peut également opter pour des articles sponsorisés, c’est-à dire rédiger des articles présentant des produits d’autres entreprises moyennant une rémunération intéressante. On peut aussi développer un e-commerce via son site, ou encore y créer un espace membre premium où les intéressés doivent s’abonner avec un paiement mensuel, ou créer une formation de votre propre gré ou d’autres entreprises, ou encore proposer du consulting selon ses compétences avec un tarif bien déterminé.

Comment ouvrir une boutique en ligne en tant qu’auto-entrepreneur ?
Création d’une entreprise de service : les différents types de prestations